Crises sanitaires

Votation sur la révision de la loi sur les épizooties (LFE)

vacheLFENon à la nouvelle loi sur les epizooties

5 octobre 2012: le comité d'Uniterre a pris position sur la votation concernant la nouvelle loi sur les epizooties. Il s'oppose à cette nouvelle loi. 

Uniterre estime que le libre choix des paysannes et des paysans ne doit pas être à nouveau restreint.

Bio Suisse, Bio Forum, L'association des petits et moyens paysans (VKMB) partagent l'avis d'Uniterre.

 

... lire la suite

Grippe H1N1

Lire l'article publié en mai 2009 dans Uniterre "Epidémie, Mécanisme grippé"

action du 9 mai 06 devant l'office federal de la santé publique

PICT0617

 

"Prenons le temps de réfléchir aux causes des crises sanitaires"

 

... lire la suite

La grippe aviaire, illustration des conséquences de la logique commerciale actuelle

Uniterre dénonce la politique du libre-échange (avril 2006)

A force de spécialisation de certains secteurs agricoles vers l’exportation à bas prix, il ne faut pas s’étonner de récolter les fruits désastreux actuels. Après avoir fait porter le chapeau pendant plusieurs mois à la volaille de basse-cour, puis aux oiseaux migrateurs, les grands élevages industriels commencent enfin à être désignés comme vecteurs principaux de la grippe aviaire. Mais si la FAO le reconnaît, elle n’est pourtant pas prête à encourager l’élevage fermier ; bien au contraire, elle s’entête dans une politique de « révolution de l’élevage » synonyme d’intégration verticale du secteur avicole, largement en main des transnationales. (cf article Uniterre avril).

... lire la suite

ESB (Encéphalite spongiforme bovine)

Rappel et réflexion

Crise ESB en Suisse : Les responsables sont connus

La Confédération et ses services, en particulier l’Office vétérinaire fédéral, l’Office fédéral de l’agriculture, la Station fédérale de recherche en production animale de Posieux et le Secrétariat d’état à l’économie portent une lourde responsabilité dans le développement de la maladie de la vache folle en Suisse, en étant systématiquement intervenus de manière tardive et fragmentaire pour enrayer l’épizootie depuis sa découverte en Angleterre. Les conséquences économiques de l’ESB sont connues, elles se chiffrent par centaines de millions de francs de pertes pour l’agriculture.

... lire la suite